De routes nationales à routes départementales

Publié le

Depuis le 1er janvier 2021, la CeA gère 6 410km de routes. Ce réseau est constitué des routes départementales alsaciennes ainsi que des routes nationales et autoroutes non concédées transférées par l'Etat. Cinq des routes nationales vont changer de nom et de numéro pour devenir des routes départementales.

Fin 2020, une centaine de routes départementales aux références identiques dans le Haut-Rhin et dans le Bas-Rhin ont changé de numérotation. L'absence d'uniformisation aurait conduit à des doublons - sources de confusion dans les interventions d'urgence et la gestion des routes départementales - et des discontinuités de numérotation sur le territoire de la CeA.

La seconde étape est désormais engagée depuis début 2021 : cinq routes nationales vont elles aussi changer de nom et numéro. Cette démarche ne pouvait être menée simultanément par les deux Départements en 2020 car elle relève de la CeA.

Ces cinq routes nationales changent d'appellation

  • la RN59 qui devient la RD1059 : entre Sélestat et Sainte-Marie-aux-Mines
  • la RN66 qui devient la RD1066 : entre le col de Bussang et l'échangeur autoroutier de Lutterbach (A36)
  • la RN83 qui devient la RD83 : entre Ostheim et Saint Hyppolyte (prolongement autoroute)
  • la RN363 qui devient la RD1363 : prolongement de l'A35 à la frontière allemande nord alsacienne, à Scheibenhard
  • la RN1083 qui devient la RD1083 : la liaison entre l'A35 et la RD1083 à Kogenheim au nord de Sélestat
  • le nom de la RN159 est maintenu : réseau concédé à Autoroutes Paris-Rhin-Rhône, tunnel Maurice Lemaire de Sainte-Marie-aux-Mines

Les communes concernées par l'actualisation des routes ont été préalablement informées. Le nom des rues restera inchangé et les adresses postales seront conservées. 130 000 € TTC seront investis par la CeA dans cette opération.