L'excellence éducative en ligne de mire

Publié le

Une ambition d’excellence éducative exprimée par un plan de transformation des collèges publics alliant stratégie immobilière (10 nouveaux collèges pour 178 M€ et plan actuel de 645 M€ d’ici 2027) c'est le projet mis en place par la Collectivité européenne d'Alsace.

Un contexte d’augmentation des effectifs des collégiens sur les 2 principales agglomération alsaciennes

Confrontés à la hausse de la population collégienne sur l’Eurométrople de Strasbourg comme sur Mulhouse Agglomération, liée à la forte attractivité de ces territoires et aux Plans locaux d'urbanisme (PLUI) mais aussi "naturelle" (hors projets immobiliers), les deux Départements historiques se sont engagés dans un plan d’envergure.

Les enjeux sociétaux sous-jacents, sont de :

  • permettre pour chaque enfant d’accéder, quelles que soient ses origines, aux mêmes conditions de scolarisation
  • accompagner l’intégration sociale et culturelle de différents groupes sociaux
  • mettre à portée de tous l’excellence scolaire
  • apporter une offre éducative de qualité à tous les établissements

Un engagement politique et financier fort

Deux délibérations (déc. 2018 et oct. 2020) ont acté le plan de transformation des collèges de Strasbourg et de l’Eurométropole de Strasbourg :

  • construction de 3 collèges neufs
  • 2 restructurations complètes
  • création de 4 demi-pensions d’ici 2026/2027 (Eckbolsheim, Neuhof-Meinau, Coop 2 Rives, Schiltigheim-Bischheim, Strasbourg Ouest)

Deux délibérations (fév. et déc. 2019) ont acté la construction, d'ici 2026 :

  • d'unun collège neuf sur Kembs
  • d’un collège neuf, d’une réhabilitation/ extension et de 2 réhabilitations sur Mulhouse

Au total, la Collectivité européenne d’Alsace pourrait investir près de 160 M€ pour accueillir plus de 2 650 collégiens supplémentaires d’ici 2026/27.

Les principaux chantiers

Chantiers de restructuration lourde en cours :

  • restructuration et extension du collège de Brumath
  • restructuration des collèges de Hoerdt et Reichshoffen
  • restructuration du restaurant scolaire du collège Truffaut à Strasbourg
  • collège de Guebwiller
  • collège Kennedy Mulhouse
  • collège de St Amarin
  • collège de Wintzenheim

L’ambition du plan de transformation des collèges alsaciens, aujourd’hui porté par la Collectivité européenne d’Alsace et partagé avec l’Education nationale, la Préfecture, l’Eurométropole de Strasbourg et la Mulhouse Alsace Agglomération, est bien d’accompagner la montée des effectifs par de nouvelles pièces structurantes alliant : un projet architectural adapté aux problématiques du territoire à un projet éducatif innovant et fort, permettant d’agir sur l’attractivité des collèges, par le biais de la refonte de la carte scolaire et de l’amélioration de la mixité sociale.

Transition énergétique : la mise en place de panneaux photovoltaïques sur les toitures des collèges

Au total pour 2021, 12 collèges seront équipés dont 10 avec des rénovations toitures. Ce qui correspond à un peu plus d’1 MWc (MegaWatt Crête) et 5.226 m² de panneaux photovoltaïques. Ces installations permettront de couvrir en moyenne 30% des consommations d’électricité des collèges, ainsi que la génération de recettes par la vente du surplus de production entre 1.500 et 3.000 €/collèges et par an, au tarif actuel d’achat.

5 installations photovoltaïques sont achevées : collèges de l’Eichel à Diemeringen, collège du Rhin à Drusenheim, collège Martin Schongauer à Ostwald, collège François Truffaut et Louise Weiss à Strasbourg. Leurs mises en services, dépendant des interventions du gestionnaire de réseau électrique, devraient être effectives entre septembre et octobre.

La pose de panneaux photovoltaïques est en cours sur 3 collèges : Hans Arp à Strasbourg-Elsau, Jacques Tati à Mertzwiller et Marcel Pagnol à Wasselonne. Fin des travaux prévue entre la rentrée et courant septembre.

Le collège Sébastien Brant à Eschau et le collège du Kochersberg à Truchtersheim seront recouverts de PV aux vacances de la Toussaint ainsi que les collèges André Malraux à La Wantzenau et Otfried à Wissembourg.

Au total, le coût de l’équipement de ces collèges en PV et des travaux sur les toitures s‘élève à 3,6 M€ TTC pour 2021.

Pour 2022, il est prévu d’équiper 20 sites.