La santé : un enjeu majeur pour la CeA

Les départements sont les collectivités les plus engagées en matière de santé. A l’échelle de l’Alsace, cela représente 700 M€ consacrés à la santé dont 440 M€ pour les établissements ou services sociaux et médico-sociaux. La Collectivité européenne d'Alsace (CeA) place la santé au cœur de ses préoccupations.

Lors de la 1ère vague dans le cadre de la crise sanitaire de la Covid-19, les départements ont joué un rôle majeur pour accompagner la production et la diffusion massive et territorialisée de masques. Ils ont également facilité la solidarité franco-allemande dans l’accueil de 200 patients alsaciens par les Länder voisins.

Face à un risque de 3ème vague et une reprise inquiétante de l’épidémie comme au Royaume-Uni, la CeA est prête à apporter un soutien logistique (surgélateurs, centres de vaccination, transport des vaccins, mise à disposition de personnels habilités à vacciner …) pour accélérer et faciliter la vaccination sur le territoire.

La CeA : acteur incontournable de la santé

Aujourd’hui la CeA accompagne la campagne de vaccination qui vient de débuter. Cela se traduit concrètement par l’engagement de 70 professionnels de santé de la CeA pour apporter un renfort médical dans les Ehpad qui pourraient en avoir besoin.

Dans la perspective de la 2ème phase de vaccination, la CeA a commencé le recensement des personnes vulnérables : un courrier leur sera adressé les invitant à se faire vacciner par leur médecin traitant ou en leur indiquant le centre médico-social de la CeA le plus proche pour le faire.
Dans la perspective d’une généralisation de la vaccination, 80 sites de la CeA pourront accueillir les personnes souhaitant se faire vacciner. Les gymnases des collèges pourront venir renforcer le dispositif si nécessaire.

En lien avec le Service départemental d'incendie et de secours (SDIS), la CeA mettra en place une équipe mobile pour la vaccination à domicile des personnes qui ne pourraient pas se déplacer.