Le premier budget de la CeA voté

Publié le

Les 80 Conseillers d'Alsace ont adopté pour la première fois le budget de la Collectivité européenne d'Alsace (CeA). Son montant global s'élève à 2,025 milliards €, soit une augmentation de 140 M€ par rapport aux budgets primitifs 2020 cumulés des deux Départements.

5 grands principes fondent le budget 2021, véritables piliers du modèle de gestion "à l'alsacienne" :

  • réduction des charges de structures
  • maîtrise des dépenses du personnel et de l'endettement
  • moyens supplémentaires consacrés aux politiques publiques
  • soutien renforcé aux investissements
  • territorialisation de la politique

Malgré un contexte difficile, la CeA au rendez-vous

Dans un contexte de renforcement des fragilités et de pertes de dotations de l'Etat, la CeA représente, plus que jamais, une force supplémentaire pour soutenir les Alsaciens. En 2020, 220 millions € ont été engagés pour le plan de relance.

Depuis 2016, le taux de la taxe foncière des deux Département n'a pas augmenté, permettant ainsi de protéger le pouvoir d'achat des Alsaciens. Les deux Départements ont également engagé depuis 2015 un effort financier inédit avec un désendettement de 415 millions d'euros permettant ainsi de préserver les générations futures.

Un désendettement permis par une maîtrise de l'emprunt, une gestion financière rigoureuse, accompagnés de choix politiques forts.

Une mutualisation au service de l'investissement

Grâce au travail de mutualisation des charges et de maîtrise des dépenses de personnel, la CeA consacrera en 2021 308,56 M€ en faveur des investissements opérationnels sur le territoire, soit une augmentation de 66,6 M€ par rapport à 2020. Ce résultat est rendu possible grâce à un bon niveau d'autofinancement.

L'administration a fait preuve d'efforts importants pour faire des économies de gestion avec des montants de charge qui ont connus une importante baisse de 1,05 million d'euros, grâce notamment aux baisses de frais de communication, des charges de bâtiments, des assurances...

6 missions avec des budgets dédiés

  • 2 025 milliards € de budget
  • 1,09 milliards € consacrés à la solidarité et la santé
  • 145,4 millions € pour la jeunesse
  • 148,8 millions € pour les routes et mobilités
  • 21,1 millions € pour la transition énergétique
  • 18,5 millions € pour la culture et le patrimoine
  • 82,2 millions € pour l'attractivité, le tourisme et l'Europe