Les actions en faveur de la maîtrise de l'énergie dans les collèges

Publié le

Devant la très forte inflation attendue dans le domaine des énergies gaz, fuel et électricité pour l'année 2023, des actions vont être mises en œuvre dans les collèges alsaciens. Découvrez ça en détail !

La Collectivité européenne d'Alsace s'est engagée dans un vaste plan d'investissement en faveur des 147 collèges publics alsaciens :

  • 600 M€ sur la période 2022-2023 pour la construction, la rénovation et la maintenance des collèges
  • construction ou reconstruction de 9 collèges avec des niveaux de performances énergétiques basse consommation à passif dont un nouveau collège à énergie positive
  • 47 collèges concernés par des rénovations partielles avec prise en compte des enjeux climatiques
  • un plan supplémentaire de 15 M€ visant à équiper les collèges avec des panneaux photovoltaïques
  • développement des réseaux de chaleur biomasse par adhésion des collèges
  • mise en place de pompes à chaleurs
  • lancement d'une étude visant à développer des ilots de fraicheurs dans les collèges urbains
  • acquisition par la Collectivité européenne d'Alsace d'un logiciel de suivi des consommations énergétiques sur l'ensemble du patrimoine de la Collectivité relevant du décret tertiaire (> 1000 m²) qui permettra d'identifier de manière mensuelle les dérives de consommations et sur la durée les établissements les plus énergivores

Ce plan contribuera à atteindre les objectifs du Grenelle de l'environnement pour 2030 :

  • - 40% de consommation énergétique et des émanations de gaz à effet de serre
  • 20% des consommations compensée par production d'énergie renouvelable

Pour accompagner l’inévitable augmentation des couts de l’énergie, la Collectivité européenne d’Alsace renforce la dotation des collèges en matière de viabilisation (prise en charge directe de la collectivité des coûts de gaz et d’électricité) par la mise en place d’un bouclier énergétique de 3,6 M€ en faveur des collèges (qui vient s’ajouter à la dotation habituelle en faveur de la viabilisation de 9 M€).

Focus sur les ilots de fraicheur

La Collectivité européenne d'Alsace développe, dans le cadre du Plan Arbre, un dispositif d'ilots de fraicheur urbains en partenariat avec le Cerema (établissement public sous la tutelle du ministère de la transition écologique) et l'Agence de l'eau avec un financement à hauteur d'1,5 M€ pour compléter au besoin les 600 M€ déjà budgétés.

Les ilots de fraicheur sont des zones végétalisées et désimperméabilisées qui contribuent au rafraichissement des températures localement et avec un effet espéré sur les températures des zones alentour. 

L’objectif de cours de collège adaptées est d’offrir de bonnes conditions d’étude aux collégiens notamment en mai-juin ou septembre, et au-delà que cela profite à la zone où se situe le collège.