Préparer l'avenir avec les acteurs du territoire

Publié le

Relancer l’offre de culture dans les territoires

La Collectivité européenne d’Alsace s’engage dans un ensemble d’actions en complémentarité avec l’ensemble des autres dispositifs publics et spécifiquement ceux de l’Etat. Pleinement consciente de la richesse de son tissu culturel, elle se mobilise au travers de plusieurs actions aussi bien pour les publics, les artistes, les territoires ou les structures.

Des appels à projets "Entrée des artistes" dans les collèges et les établissements sociaux et médico-sociaux : 260 000 €

Des appels à projets seront lancés pour permettre la mise en place de prestations d’artistes hors les murs avec ateliers et mini résidences artistiques au sein de collèges publics, d’établissements sociaux, médicaux-sociaux et socio-éducatifs.

Le renforcement du soutien financier à la création artistique : 500 000 €

Ce soutien financier viendrait apporter un soutien exceptionnel à la vie culturelle alsacienne. La mise en œuvre globale pour un budget de l’ordre de 500 k€, est intégralement programmée en 2021.

Le versement des subventions aux acteurs culturels se fera via un versement unique au 1er semestre 2021.

Au total, pour le secteur de la Culture, ce sont 7, 5 millions d’euros qui seront mobilisés.

La CeA accompagnera la mise en œuvre de programmations culturelles dans les territoires avec les 40 intercommunalités alsaciennes : 2 M€

Ce volet territorialisé du plan de relance culturelle porté par la CeA permettra d’accompagner la reprise d’activité des structures culturelles des territoires alsaciens. 2M€ sont prévus pour ce dispositif.

La mobilisation des établissements culturels de la CeA : le Vaisseau, la Bibliothèque d’Alsace ou le Château du Haut-Koenigsbourg

  • Le Vaisseau : profitant de ses espaces et de son ingénierie, le Vaisseau pourrait contribuer à la relance de l’activité culturelle en intégrant des artistes dans sa programmation estivale pour en faire un été rapprochant la science et les arts (prestations d’artistes et accueil du Curieux Festival, festival organisé autour de rencontres et de spectacles mélangeant scientifiques et artistes.
  • La Bibliothèque d’Alsace : la Bibliothèque d’Alsace pourrait orienter l’édition VOOLP 2021 vers un VOOLP spécial Collège venant enrichir l’éducation artistique et culturelle des collégiens et soutenir l’activité d’artistes conteurs.
  • Le Château du Haut-Koenigsbourg : dans le cadre du plan de soutien à la relance du tourisme, le Château propose la constitution d’une offre de visite spécifique adaptée aux familles, offrant, pour un tarif réduit, une prestation comprenant une visite et un atelier d’activités ludiques. 1000 entrées à 9 € sont envisagées.

Le "Panier culture" pour lutter contre l’isolement

Il cible des communes rurales éloignées d’une offre de lecture publique. Ces points-relais fonctionneront avec des lieux de dépôts ciblés (boulangerie, pharmacie) et des créneaux de réservation. L’articulation avec les agences postales sera recherchée. Le public pourra accéder à une offre en volumes, présélectionnée à partir des fonds de la Bibliothèque d’Alsace et à des horaires élargis.

Une billetterie solidaire avec le monde de la culture : 1 M€

La CeA conventionnera avec des lieux culturels désireux de favoriser le retour des publics dans leur diversité une fois la réouverture de ces lieux décidée par l’Etat. Elle subventionnera ainsi directement des billets destinés à des publics ciblés (jeunes, personnes en parcours d’insertion, personne en situation d’handicap, séniors…) territoire par territoire. Sur simple présentation d’un justificatif, ceux-ci pourront ainsi bénéficier d’une place à un tarif très accessible. Ce projet de billetterie sera accompagné par l’identification systématique de partenaires contractuels en territoire, par exemple des centres médicaux-sociaux, des associations comme "Tôt ou t’art" ou les services de la Solidarité, afin d’assurer un accompagnement de chacun des spectateurs : à chaque billet, sa médiation.

Ce dispositif est envisagé pour la saison culturelle 2021-2022. Il pourra être doté d’un budget de l’ordre de 1 M€ pour 50 000 places environ.

Appuyer immédiatement le secteur associatif sportif

Il est prévu de poursuivre le soutien au secteur associatif, notamment au moyen d’un versement unique et garanti des subventions de fonctionnement.

Dans le secteur du sport, ce sont 2,5 millions d’euros qui seront mobilisés dans ce cadre.

Redynamiser le secteur touristique en soutenant un tourisme durable de proximité

Le tourisme occupe une place majeure dans l’économie locale alsacienne, dont il est un des moteurs. Il est un pourvoyeur d’emplois non délocalisables, et est ainsi une source importante de développement pour l’ensemble des territoires alsaciens.

Une incitation à la découverte des lieux insolites des territoires pour des escapades alsaciennes : 500 000 €

La création d’évènements autour de ces offres d’expériences de proximité et de découverte de la terre d’Alsace est un vecteur de développement important pour promouvoir à la fois le tourisme vert et le tourisme d’activités de pleine nature, pour lesquels la demande est très forte du fait de la crise sanitaire.

La CeA, en partenariat avec les offices du tourisme, proposera des "voyages en terres alsaciennes et rhénanes", des circuits découvertes aux quatre coins du territoire alsacien.

Un budget de coordination, d’animation, de communication de 500 k€ pour les éditions 2022 et 2023 pourrait être mobilisé à cet effet.

La création d’une plateforme touristique alsacienne pour la digitalisation de l’offre touristique : 1 M€

L’enjeu pour la filière est de développer une présence forte sur le web, via des outils interactifs et communautaires. La CeA va renforcer la digitalisation de l’offre touristique dans les territoires en accompagnant les offices de tourisme dans cette évolution. 1 M€ pourront être consacrés à cette opération.

Accompagner l’innovation touristique et s’inscrivant dans le cadre d’une démarche éco-responsable : 10 M€

Il s’agit d’accompagner, par un appel à projets, les investissements des opérateurs touristiques (collectivités publiques et leurs groupements, associations) en particulier pour la création et la construction de structures durables à vocation touristique, avec une signature architecturale singulière, utilisant des matériaux écologiques, qui magnifient et mettent en valeur les sites nature (aménagement d’un belvédère, d’un promontoire, d’un refuge de montagne associatif, aménagement global d’un site touristique, …).

10M€ sont envisagés pour accompagner cette action qui pourrait être opérationnelle à compter de 2022.

Soutenir le rebond du secteur de l’habitat

Construction et réhabilitation de logements sociaux

La Collectivité européenne d’Alsace mobilisera les deux bailleurs au capital desquels elle intervient majoritairement - Alsace Habitat et Habitats de Haute Alsace - dans l’effort d’investissement, de modernisation et de réhabilitation de leur parc de logements contribuant ainsi au soutien de l’activité économique, et apportant un appui à l’emploi, à l’apprentissage et à l’insertion par l’activité :

  • 300 logements sociaux aux normes énergétiques actuelles seront construits par an en Alsace.
  • près de 600 logements seront réhabilités tous les ans

Alsace Habitat et Habitats de Haute Alsace contribueront à hauteur de 970 M€ dans les investissements du patrimoine, dans l’économie alsacienne et le soutien aux entreprises locales soit 100 M€ par an pendant les dix prochaines années.

La création d’un fonds de soutien exceptionnel "Alsace Rénov" en matière de réhabilitation énergétique : 10 M€

La réhabilitation des copropriétés fragiles et des logements locatifs privés sera une priorité pour accélérer les programmes de rénovation énergétique et permettre le maintien des ménages précaires dans un logement décent et performant.

Dans cet objectif, il est proposé de créer un fonds de soutien exceptionnel, doté d’une enveloppe de 10 M€, aux opérations du parc privé portant à la fois sur la rénovation thermique à un niveau BBC et sur l’amélioration du confort du parc de logements sur les immeubles classés en étiquette F et G. Ce fonds serait ciblé sur :

  • les opérations des propriétaires bailleurs à l’échelle de l’Alsace avec un bonus supplémentaire dès lors qu’un effort particulier est consenti sur le niveau de loyer
  • les copropriétés fragiles situées en quartier prioritaire de la Ville et intégrées dans une OPAH