Semaine pour les alternatives aux pesticides

Publié le

Du 20 au 30 mars s'est tenue la Semaine pour les alternatives aux pesticides. De nombreuses actions ont été menées dans les collèges alsaciens dans le cadre de cet événement national qui encourage les alternatives et initiatives pour éviter d'utiliser des pesticides chimiques de synthèse dans notre consommation et notre production.

En 2021, le thème proposé est la souveraineté alimentaire qui vise, au niveau local, à favoriser le maintien d'une agriculture de proximité.

Les légumes secs à l'honneur dans les collèges alsaciens

La filière des légumineuses compte une vingtaine de producteurs en Alsace. Une production naissante sur le territoire que la CeA, en lien avec ses partenaires : la Chambre d'agriculture et l'Interprofession des fruits et légumes d'Alsace, a choisi d’encourager en proposant des menus à base de légumineuses dans les restaurants scolaires des collèges.

29 établissements aux quatre coins de l’Alsace ont répondu présents en proposant à leurs élèves des menus variés à bases de lentilles et pois chiches. La plupart des collèges participants ont passé commande auprès de producteurs alsaciens via la plateforme Appro Alsace. 550 kg de lentilles et 320 kg de pois chiche alsaciens seront ainsi servis entre le 22 et le 26 mars aux collégiens.

Les volontaires en service civique de la CeA, ambassadeurs du développement durable dans les collèges, proposaient également aux établissements qui le souhaitent des animations autour de la thématique des pesticides, de l’autonomie alimentaire et des légumineuses (quiz et débat).

La CeA accompagne les établissements dans la transition écologique

La Collectivité a formé l’ensemble de ses agents techniques en charge de l’entretien des espaces extérieurs à la gestion des espaces verts, permettant ainsi une généralisation de la démarche zéro-pesticides à l’ensemble des collèges.

Elle accompagne les établissements dans la lutte contre tous les gaspillages :

  • pesée des biodéchets
  • défi CUBE’s autour des économies d’énergie
  • diagnostic "déchets" à la demande…

En développant l’approvisionnement des restaurants scolaires en produits alimentaires de qualité, d’origine locale et/ou bio, la Collectivité européenne d’Alsace a également comme objectifs de favoriser les circuits de proximité pour réduire l’impact carbone lié aux transports de marchandise et tendre vers une autosuffisance agricole qui permettrait de sécuriser les approvisionnements en cas de crise alimentaire.

Cet engagement va encore plus loin, puisque le développement durable est partie intégrante des projets de construction/rénovation des collèges.

Une démarche globale

En partenariat avec la Chambre d'agriculture et l'Interprofession des fruits et légumes d'Alsace, la Collectivité européenne d'Alsace (CeA) soutient la filière légumineuse. Elle mène en effet une démarche globale de promotion de la qualité des repas servis dans les collèges pour une alimentation équilibrée. Elle s'attache aussi à développer l'approvisionnement des restaurants scolaires en produits alimentaires de qualité, d'origine locale et/ou bio.

Plusieurs actions ont été déployées avec les partenaires pour atteindre ces objectifs :

  • formation et accompagnement des équipes de cuisine
  • journées à thèmes et animations dans les restaurants scolaires
  • commandes coordonnées à tarifs négociés sur certains produits "phares" de l'agriculture alsacienne
  • déploiement de la plateforme Appro Alsace
  • accompagnement des producteurs pour développer l'offre en produits locaux accessibles aux restaurants scolaires

La CeA conduit également une étude prospective autour de la restauration dans les collèges, dont l’un des axes fort est le volet "qualité de la restauration et développement durable". L’objectif est d’atteindre d’ici à 2022 les recommandations de la loi EGALIM à savoir 50 % de produits de qualité et durable servis dans les restaurants scolaires dont 20 % issus de l’agriculture biologique. L’enjeu est de taille, puisque plus de 5,6 millions de repas sont produits annuellement dans les restaurants scolaires des collèges alsaciens.