RD1059 – Déviation de Châtenois

Avec un trafic proche de 20 000 véhicules par jour, la RD1059 au droit de Châtenois est source de nuisances importantes pour les riverains. Pour traiter ces nuisances, le projet de déviation de la RD1059 par le nord de la commune de Châtenois est en cours de réalisation. Ce projet, d’environ 5 km d’infrastructures nouvelles, débutera au niveau de l’échangeur autoroutier avec l’autoroute A 35 pour s’achever à l’ouest du carrefour du Val de Villé.

 

Un chantier d’envergure de 2019 à 2023

1ère phase :

  • Les travaux de déviation de Châtenois ont démarré à l’été 2019 par la mise à 2x2 voies de la section existante entre le giratoire de sortie d’autoroute A35 et le giratoire existant entre Sélestat et Châtenois.
  • Ces travaux incluaient également la réalisation d’un ouvrage de franchissement du Vieux Chemin de Sélestat sous le barreau à 2x2 voies.

2ème phase :

  • Les travaux se sont poursuivis en 2020-2021 avec la réalisation du rétablissement de la route des Vins (RD35) entre Châtenois et Scherwiller incluant la réalisation de 2 nouveaux ouvrages : un ouvrage de franchissement de la future déviation par la route des Vins et un nouvel ouvrage de franchissement du Giessen.

3ème phase :

  • La troisième étape des travaux a démarré à l’été 2021. Elle consiste en la réalisation de 3 nouveaux ouvrages (deux ouvrages de franchissement de la voie ferrée à l’Est et à l’Ouest du projet et un ouvrage de rétablissement agricole) et en la réalisation du rétablissement de la route de Villé – RD424 (nouveau giratoire d’échanges entre la route de Villé et la future déviation). Ces travaux se sont achevés à l’été 2022.

4ème phase :

  • La quatrième étape des travaux a démarré à la rentrée 2022 et consiste en la réalisation de la section courante reliant tous les ouvrages entre deux.
  • Deux écrans acoustiques seront également réalisés parallèlement aux travaux de la section courante, en 2023.
  • La mise en service prévisionnelle de la déviation de Châtenois est prévue à la fin de l'année 2023.

Le projet de déviation de Châtenois intègre également l’aménagement d’un carrefour giratoire au lieu-dit Danielsrain, à l’intersection entre la RD1059 et la RD167 menant à La Vancelle. Ce giratoire, réalisé en 2018 – 2019, permet de traiter un problème de sécurité sur la RD1059 dans un secteur particulièrement accidentogène et d’évacuer en toute sécurité les matériaux issus du creusement du tunnel Maurice Lemaire stockés à cet endroit.

Les objectifs de ces travaux

Les objectifs principaux de ce projet de déviation sont les suivants :

  • Conforter le caractère transrégional de la RD1059 en supprimant un point de congestion important dans la traversée de Châtenois et en rendant l’itinéraire par la RD1059 attractif pour les échanges entre les anciennes régions Alsace et Lorraine ;
  • Améliorer la sécurité de cette section en détournant le trafic de transit de l’agglomération et en augmentant le niveau de service de la voie ;
  • Améliorer le cadre de vie des riverains de la route nationale actuelle en termes de nuisances sonores (compris entre 65 et 70 dB (A)), pollution de l’air et confort.

Description du projet

Plan de la déviation de Châtenois

Figure 1 : Plan de la déviation de Châtenois

Le projet consiste à aménager sur une distance de 5 km au Nord de la commune une nouvelle route entre l’entrée ouest de Châtenois et l’autoroute A35 à l’est. La déviation de la commune de Châtenois se verra attribuer le statut de route express sur la totalité de sa longueur, interdisant donc la circulation des piétons, cyclistes et véhicules agricoles.

L’origine du projet de déviation se situe sur la RD1059 actuelle à l’ouest de l’agglomération de Châtenois, à proximité de l’accès au SMICTOM (centre d’enfouissement des déchets) à quelques centaines de mètres des premières habitations.

Après le franchissement de la voie ferrée par un ouvrage de type pont-route, le projet prévoit la réalisation d’un giratoire à quatre branches sur l’actuelle route de Villé (RD424) qui permet d’assurer le raccordement avec l’ancienne RD1059 (traversée de Châtenois) via le giratoire existant à l’ouest de l’agglomération. Le nouveau giratoire à quatre branches permettra les échanges avec la RD424 pour desservir le Val de Villé : ces travaux, démarrés à l’été 2021, s’achèveront à l’été 2022.

Figure 2 : Travaux de réalisation de l’ouvrage de franchissement Ouest de la voie ferrée

Figure 3 : Travaux de réalisation du rétablissement de la route de Villé (carrefour giratoire)

La section restante de l’actuelle RD1059 entre le giratoire existant précité et le SMICTOM sera conservée pour la desserte locale. Elle sera mise en impasse au niveau du chemin forestier à l’est de l’entrée du SMICTOM.

Après le nouveau giratoire avec la route de Villé, le tracé rejoint la rive droite du Giessen en limite de zone inondable. La route des Vins (RD35) est rétablie à l’aide d’un passage supérieur (sans échanges) au-dessus de la déviation. Ce rétablissement comprend de plus un ouvrage hydraulique dimensionné pour respecter les écoulements des crues du Giessen. Les travaux de rétablissement de la route des Vins (RD35) ont démarré en 2020 et se sont achevés fin 2021.

Figure 4 : Rétablissement de la route des Vins (RD35) achevé fin 2021

Le projet emprunte ensuite la partie sud de la zone inondable du Giessen sur près de 800 m sans jamais franchir le cours d’eau. Il franchit cependant quatre fois le canal du Muehlbach, formé par un bras de dérivation de la Lièpvrette. Ce cours d’eau a été rétabli sur 400 m avec des travaux de reméandrage réalisés en 2021.

Travaux de reméandrage du Muehlbach réalisés en 2021

Figure 5 : Travaux de reméandrage du Muehlbach réalisés en 2021

La déviation s’incurve par la suite vers le sud à l’approche de la voie ferrée qu’elle franchit une seconde fois à l’aide d’un pont-route. Les travaux de cet ouvrage ont démarré à l’été 2021 et s’achèveront à l’été 2022.

Figure 6 : Travaux de réalisation de l’ouvrage de franchissement Est de la voie ferrée

Elle s’inscrit alors dans une zone de vignoble AOC sur environ 700 m avant de retrouver l’ancienne RD1059 au niveau du giratoire existant à l’est de l’agglomération qui sera conservé.

Au-delà du giratoire existant, le tracé emprunte la RD1059 et passe au-dessus de la voie communale « Schlettsweg » avant de se raccorder à l’autoroute A35 au moyen de l’échangeur autoroutier existant. Ces travaux ont constitué la première phase des travaux de déviation de Châtenois, démarré en 2019.

Mise à 2x2 voies de la section existante entre les deux giratoires à l’Est et rétablissement du Schlettsweg

Figure 7 : Mise à 2x2 voies de la section existante entre les deux giratoires à l’Est et rétablissement du Schlettsweg

Insertion du projet dans l’environnement

Le projet de déviation de Châtenois a obtenu son autorisation environnementale en août 2019, permettant le démarrage des travaux à cette date, après avis favorable (au 1er passage) du Conseil National de la Protection de la Nature en février 2019, et enquête publique ayant conclu sur un avis favorable en juin 2019.

Le projet prévoit la mise en place de nombreuses mesures d’évitement, de réduction et de compensation mises en œuvre au fur et à mesure de l’avancement des travaux. Parmi les nombreuses mesures mises en œuvre, on peut citer :

  • la lutte contre les espèces exotiques envahissantes (Renouée du Japon) par écopâturage
  • la plantation de haies (plus de 2,6 km de haies)
  • la recréation de boisements alluviaux et l’élargissement de ripisylve
  • la transplantation de pieds de Gagées jaunes situées sur l’emprise du projet 
  • la reconversion de terres labourables en prairies naturelles

Intervenants du projet

  • Maître d’ouvrage : Collectivité européenne d’Alsace
  • Maître d’œuvre : Collectivité européenne d’Alsace / Direction des Routes, des Infrastructures et des Mobilités (auparavant groupement de bureau d’études SEGIC / ERA / COREDIA pour les études et les premiers lots de travaux)