Ramasser les déchets le long des routes

Chaque année, les équipes de la Collectivité européenne d’Alsace ramassent 920 tonnes de déchets au bord des routes. La mobilisation des bénévoles et des communes demeure donc incontournable afin de limiter la prolifération des déchets !

Découvrez les consignes de sécurité et les modalités d’organisation pour une opération en bonne coordination avec les 35 centres d’entretien et d’intervention d’Alsace.

Comment organiser une action de ramassage des déchets ?

  • Organisation par les communes

Les maires disposent de la compétence du ramassage des déchets présents le long des routes de la Collectivité européenne d’Alsace situées sur le territoire communal grâce au pouvoir de police (L. 2542-3 du Code général des collectivités territoriales et L. 541-3 du Code de l’environnement).

Au plus tard une semaine avant l’opération de ramassage, les municipalités doivent informer le centre d’entretien et d’intervention (CEI) en charge de la route concernée.

  • Organisation par les bénévoles

L’association doit prendre contact avec le centre d’entretien et d’intervention (CEI) de la Collectivité européenne d’Alsace concerné deux mois avant l’opération en transmettant un formulaire d’intervention qui reconnait le statut de collaborateur bénévole aux ramasseurs.

L’association y précise :

    • le lieu du rendez-vous des ramasseurs, le stationnement des véhicules en dehors du réseau routier : parking, chemin, champs…,
    • la liste des participants,
    • la gestion de l’évacuation des déchets.

Remplissez dès à présent le formulaire de demande en ligne ci-dessous. 

 

Les consignes de sécurité

Être visible en toutes circonstances

  • Participants

Pour la sécurité de tous, les équipements ci-dessous seront fournis par l’organisateur de la manifestation.

Des panneaux de signalisation de danger, posés en amont des zones de ramassage.

Des éléments de protection individuelle pour tous les participants, à minima un gilet de sécurité rétroréfléchissant de façon à être vus par les automobilistes.

  • Véhicules
    • Les véhicules mobilisés s’arrêtent sur l’accotement de la route sans empiéter sur celle-ci.
      En cas d’impossibilité, une zone adéquate est privilégiée pour assurer la sécurité de tous.
    • Les véhicules sont signalés à minima par leurs feux de détresse et avec leurs feux de croisement allumés, même de jour.


Se déplacer en sécurité le long d’une route

  • Emprunter la chaussée
    Si la chaussée est équipée de trottoirs ou d’accotements, il est obligatoire de les utiliser.
    En leur absence, on circulera sur le bord de la chaussée face à la circulation (R412-35 et 36).
  • Traverser la route
    Pour traverser la route, si un passage piétons est à moins de 50m, son utilisation est obligatoire.
    En l'absence d'un tel passage, on traversera la chaussée perpendiculairement (R412-37 et 39).
  • Se déplacer en groupe
    En colonne : l’un derrière l’autre, dans le sens de la circulation sur maximum 20 m de long. Un espace de 50 m doit être laissé entre chaque groupe (R412-42II et III).
    ou
    Deux par deux : dans le sens de la circulation en laissant libre la partie gauche de la chaussée libre pour un dépassement (R412-42I).


A vos côtés, la Collectivité européenne d’Alsace s’engage à préserver l’environnement et la propreté de ses 6 410 kilomètres de routes alsaciennes !